L'HOMME EN VAUT-IL LA PEINE ?

Publié le par le citron vert des alpes

A bien y regarder, l’Homme vaut-il la peine ?

Il ne faut pas être très futé pour se douter que la Terre ne parviendra jamais à nourrir 9 milliards d’habitants en 2050, alors qu’actuellement 800 millions souffrent de malnutrition. Surtout si les terres agricoles de demain servent à la production d’agro-carburants pour remplacer le pétrole manquant !

Alors, nous courons vers le drame ?

Manifestement oui. Et vite. SI NOUS RESTONS INACTIFS, ce sera la catastrophe sur fond de réchauffement climatique, du à nos rejets pestilentiels.

Mis à part quelques rares zones protégées, il ne restera plus de forêts primaires et nous perdrons des milliers d’espèces vivantes, surtout les plus proches de nous comme les singes et les lémuriens, que nous ne verrons plus que dans les zoos.

Quel dommage !

La vie sur Terre deviendra un véritable enfer et nous aurons peut-être envie d’aller voir ailleurs si c’est habitable. Avec l’évolution exponentielle des technologies, ce sera le début de la grande exploration des systèmes stellaires les plus proches ayant donné signe de vie à nos télescopes spatiaux. Puis nous commencerons petit à petit à peupler la Galaxie, voire l’Univers entier. Nous nous multiplierons à l’infini.

Nous rencontrerons fatalement des millions d’autres civilisations, des myriades d’espèces pensantes.

Allons-nous les traiter comme nous traitons ici les animaux ? Allons-nous leur déclarer la guerre ? Les coloniser ? Leur imposer notre mode de vie ? Voler leurs terres ?

Qui sommes-nous ? Pour qui nous prenons-nous ?

Mais il n’est pas trop tard. Nous pouvons encore freiner le véhicule fou.

L’Homme doit en valoir la peine… vous ne croyez pas ?

De Michel WALTER, le 27 décembre 2007

terresacree.org/

terresacree.org/archives.htm

Oui l'Homme en vaut la peine, mais pas tous, malheureusement se sont les plus nombreux. Pour Un seul qui lutte pour l'environnement, pour la bio-diversité, pour le végétarisme, pour le respect de l'animal, pour la décroissance, pour la Nature au naturel, pour la Paix, pour la solidarité, pour…pour…pour… etc. bref pour sauver notre terre d'accueil. Il y en a 100.000 qui s'en foute et 1000 qui lutte contre avec de gros moyen.

Alors j'ai beau être optimiste, mais sauf un miracle ou une brutale catastrophe planétaire, qui remettrait les pendules à l'heure, l'humanité va disparaître, et bon débarras, cela vaut mieux, que d'aller encore foutre le bordel dans les étoiles.

Le Citron vert


Commenter cet article

Raksha 07/01/2008 16:21

Il m'arrive, parfois dans mes coups de blues, de souhaiter une catasthrophe nucléaire pour que les "moutons" français se réveillent..Je sais c'est horible, mais beaucoup ne réagissent que lorsqu'ils sont dans la m...!!
Bon apparament nous avons le même combat, et de découvrir chaque jour des nouvelles personnes motivées comme toi me redonne espoir. Merci !!