UNE GRENOUILLE NAGEAIT PAISIBLEMENT !

Publié le par le citron vert des alpes

images-2.jpg   
    Un excellent article de Futura Science  sur l'émergence de ce nouveau fléau qu'est la puce RFID. Cette puce (sous-cutannée chez les personnes) qui permet de tracer les objets, les chiens et bientôt les gens. Ceci est une réelle menace et les grandes entreprises utiliseront leurs habituelles méthodes pour nous endormir face au sujet et nous en passer une petite vite.

Ces grandes entreprises, qui nous font croire qu'elles veulent notre bien, utilisent en fait des méthodes très pernicieuses pour nous entraîner dans un cercle vicieux de dépendance, de désinformation et de nous maintenir dans un état constant de confusion pour mieux nous faire avaler la pilule. Lorsque les gens sont dans un état de surconsommation, bombardés d'informations souvent inexactes et trompeuses et maintenu dans un état de stupeur en leur faisant miroiter un standing social supposément désiré, sont hautement manipulables.

Il est extrêmement important de rester vigilant face à ce qui nous est présenté.

Je vous redonne l'histoire de la grenouille dans une marmitte pour vous rappeler comment il est simple de faire accepter aux gens presque n'importe quoi. Sans éducation et sans connaissances réelles de ce qui se passe dans le monde, c'est une recette qui mène droit à l'aliénation de nos droits les plus fondamentaux. Pensez-y bien...


    « Imaginez une marmite remplie d'eau froide dans laquelle nage tranquillement une grenouille.

    Le feu est allumé sous la marmite, l'eau chauffe doucement. Elle est bientôt tiède.

    La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue à nager.

    La température continue à grimper. L'eau est maintenant chaude. C'est un peu plus que n'apprécie la grenouille, ça la fatigue un peu, mais elle ne s'affole pas pour autant.

    L'eau est cette fois vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle s'est affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien.

    La température continue à monter jusqu 'au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir, sans jamais avoir fait quelque chose pour s'extraire de la marmite.

    Si la même grenouille avait été plongée directement dans l'eau à 50°, elle aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l'aurait éjectée aussitôt de la marmite...

    Cette expérience montre que, lorsqu'un changement s'effectue d'une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte ».

LE CITRON VERT  cuit


Commenter cet article