GROSSIR : UN PEU, BEAUCOUP, ÉNORMÉMENT, PAS DU TOUT

Publié le par le citron vert des alpes

Femme-ob--se--nue-.jpg
    En dehors des peuplades Africaines et des macrobiotiques en Occident, le monde entier est touché peu ou prou par le syndrome de surcharge pondérale. Lorsque cette prise de poids atteint le double du poids de forme elle se nomme obésité. Enlevons le milliard de chinois traditionnels et d’hindous végétariens, il reste quand même plus de 5 milliards d’individus concernés, voire obsédés par leur problème de poids.


5 milliards à 30 kg de surpoids en moyenne = 150 milliard de kilos de graisse inutile à trimballer autour des fesses et sur le ventre, quel gâchis d’énergie !!.

Sachant qu’un homme de 70 kg. vivant dans un environnement à température moyenne de 15C° à un besoin nutritionnel en lipides de 25/35gr jour et de 250gr jour en glucides, soit en gros 300gr par jour de sucre et de gras. La graisse accumulée par le peuple des Gargantua serait suffisante pour nourrir 1 milliard d’êtres humains pendant 50 ans.


                                                                 Ob--se-a-la-piscine.jpg



Le dilemme, est.... comment maigrir sans me restreindre, sans me priver de mes petits plaisirs journaliers, sans manger moins, sans régime drastique. Tous le monde sait que c’est chose impossible, mais tout le monde s’acharne à essayer et à espérer trouver le produit miracle, pilules, élixir, onguents, qui permettrait d’inverser les lois premières de la physique d’Archimède.


Devant un tel marché potentiel, c’est la nouvelle ruée vers l’or jaune, de la graisse humaine transformée en $.




    •    En premier les engraisseurs : les élevages intensifs - l’agro-alimentaire industriel - les fast-food - les multinationales de l’alimentaire - la grande distribution et ces super promotions.

    •    Suivis des profiteurs : Le corps médical - les cliniques spécialisée - les laboratoires pharmaceutiques - la presse “ maigrir sans effort “ - les esthéticiens pétrisseurs de graisse manuels ou électriques - Les suceurs de lipides - les brûleurs, les fondeurs etc.

Devant tant d’hypocrisie, de manipulation et de bêtise on ne peut que laisser s’accomplir le destin humain, malgré l’ambiguïté du discours politique, comme toujours emprisonné dans son dualisme mercantile. Faire de la prévention de santé mais pas trop, il ne faut pas mettre en péril le système, vous vous rendez compte, si on supprimait , l’alcool, les cigarettes et que l’on diffuse sur toutes les TV de la planète des spots de prévention, recommandant de manger moins, mieux, plus naturel, c’est la catastrophe économique assurée, il ne manquerait plus que d’encourager le végétarisme et la marche à pieds et… et...non, je sais cela n’est pas possible, les lobbies concernés ne resteraient pas sans réagir.

Et pourtant il suffit de patienter encore une ou deux génération et les caisses de retraite n’aurons plus besoins de verser de pension aux vieux, car il n’y en aura plus.

Quatuor-bien-en-chair--.jpgTrêve de bla-bla-bla.
Pour conserver un poids optimal il n’y a qu’une règle : manger moins et mieux.
Une fois les calories absorbées il n’y a que deux manières de les utiliser : les brûler ou les stocker,  effort physique ou bourrelet, il faut choisir.

Mais que peu le simple quidam affolé devant l’avalanche de conseils contradictoires du corps médical et la pression publicitaire des multinationales de la riche bouffe. En fin de compte les individus ayant un embonpoint excessif et les pays qui les produisent sont responsables du terrorisme international. Avoir des kilos en trop est une infraction au lois de la nature et cela finira par se payer très cher, car nul n’est censé ignorer la lois, surtout pas celle de l’ordre de la Nature.

Parlons un peu de diététique. Pour se nourrir l’homme absorbe journellement sous forme de nourritures diverses, un cocktail énergétique qui se mesure en kilocalories.

Selon les normes de la F.A.O. et de l’ O.M.S. :

Pour un homme adulte de 70 kg = 3200 kcal.
Pour une femme adulte de 58 kg. = 2300 kcal.

Selon les normes diététiques ( macrobiotique, Okinawa, Crètois,etc ) environs 1000 kcal. de moins dans chaque cas.

En réalité il est courant de nos jours, de constater un prise journalière de 5 à 8000 kcal, et pour certains gros mangeurs cela peut aller même jusqu’à 25.000 kcal/jour. Hé... oui il n’y a pas de limite à la voracité humaine.

En terme de nutriment pour une consommation journalière cela représente en norme O.M.S. moyenne.
Pour un homme sédentaire de 70 kg.
Protides = 50g
Glucides = 250g
Lipides = 25g

Actuellement en Occident la consommation quotidienne courante et 2 à 3 fois plus élevée :
Protides  = 150g.
Glucides = 350g.
Lipides    = 150g.

Ce qu’il faut savoir, c’est que parmi les nutriments, seul les lipides et les glucides, c’est à dire les corps gras et les sucres en surplus, peuvent être stockés dans le corps en tant que réserve, sous forme de graisse.

Pour les végétaliens à titre de comparaison :
600gr. de riz contient :    50gr de protides - 500gr de glucides et 10gr de lipides
375gr de millet contient: 50gr de protides - 250gr de glucides et 20gr de lipides.

Mais comment en arrive-t-on à un surpoids 3-4 voire 5 fois sont poids normal, oui des obèses de 200-250 voir 300 kg son monnaie courante au U.S.A., le record étant de plus de 600kg. A la fin de sa vie le grand Elvis Presley ingurgitait sous forme de bigMac et de sucreries plus de 50.000 calories par jour !!!!

                             obese-03.jpeg

D’après le principe que les petites rivières forment les grand fleuves, prenons une personne de 40 ans, ce qui représente 14 600 jours, qui aurais consommé 10 gr de sucre et de gras en trop chaque jour de sa vie (ce qui est courant) sont excès de poids s’élèverait à 146 kg + ces 70 kg soit un poids total de 216 kg.

Alors mesdames et mesdemoiselles, et n'oublions pas les messieurs, pour ne pas en arriver là je vous conseille de vous procurer des balances précise au gramme près et de surveiller votre poids journellement. Mais avant toute chose il est indispensable de calculer votre indice de masse corporelle.

Calcul du poids optimum avec l’indice de masse corporelle = IMC

Exemple : taille = 169 x 169 = 2,85 . Poids 59 kg. soit 59 ÷ 2,85 = 20
Exemple : taille = 186 x 186 = 3,45 Poids 98 kg soit 98 ÷ 3,45 = 28.4
Exemple : taille = 180 x 180 = 3,24 Poids 80 kg. soit 80 ÷ 3,24 = 24.6
Exemple : taille = 172 x 172 = 29,58 Poids 135 kg soit 135 ÷ 29,58 = 45,6


IMC. – macrobiotique de 20 à 24
IMC. – normal de 24 à 26
IMC. – préobèsité de 27 à 35
IMC. – obésité plus de 35

Bon tout le monde est au clair sur son indice de masse corporelle. Alors à vos balances et au boulot.

LE CITRON VERT qui jeûne !

Commenter cet article

gérard wenker 05/08/2007 09:38

Entièrement d'accord avec toi, je répare cette omission. Cela dit le petit bidon, un certain embonpoint est dit rassurant chez un homme. 2 poids, 2 mesures.
Le Citron Vert

Gayanée 04/08/2007 22:07

Je suis d'accord avec ton propos mais je suis désolée que tu n'adresses ton appel qu'aux dames et aux demoiselles!! Elles n'en seraient pas là si leurs compagnons n'exigeaient pas autant de repas bien riches!
Non, je rigole...
Je ne dis pas que la "faute" vient des uns ou des autres, mais je trouve que tu ne t'adresses qu'au sexe féminin et je trouve cela exagéré!
Surtout quand on sait les dégâts que peuvent faire, les états de maigreurs / anorexie, puisque tant de jeunes filles veulent à tout prix ressembler aux mannequins qu'on montre dans les magasines...